C'est par ici !!






vendredi 8 juin 2018

Tripes 🤱👶👧

Parfois, j'ai un besoin soudain d'enfouir mon visage dans le cou de mes enfants.
C'est une envie irrépressible, une nécessité, un truc qui vient de l'intérieur, du fond de mon ventre.
Je sais que cela s'atténue avec les mois qui passent (et peut-être avec la fin de l'allaitement).
Cela m'arrivait moins souvent jusqu'à l'arrivée de mon tout petit.
Je pouvais rentrer du travail sans m'impatienter de tout à cause d'un manque de câlin. 
Et puis c'est revenu.



Je suis en train de faire des trucs qui n'ont rien à voir et d'un seul coup, ça me prend, j'ai envie d'un câlin, là, tout de suite, de sentir l'odeur de mon bébé, sa peau contre la mienne.
Parfois, ce sont les cheveux fous de ma fille et leur douceur, ou la rondeur de sa joue, ou ses bras autour de mon cou.
Comme elle n'est pas là, il m'est arrivé une ou deux fois de prendre son doudou, j'avoue, pour enfouir mon nez dedans.
(Il ne sent pas trop mauvais, je vous rassure)
Mon tout petit, lui, est bien là, mais souvent il dort et j'ai peur de le réveiller alors je vais juste voir si tout va bien.
Mais dès qu'il se réveille, je lui saute dessus, je l'enferme dans mes bras et je ne le lâche plus.




C'est un besoin animal, physique et totalement irrationnel.
Je ne le réprime pas, je l'assouvis dès que je peux et j'en profite autant que je peux. 
Ma fille bébé était toujours collée à moi dans l'écharpe.
Elle ne supportait pas d'être posée et je ne me suis pas rendue compte à quel point cela fait du bien un bon gros câlin. 
Mon petit garçon, lui, n'aime pas trop l'écharpe.
Par contre,  il aime les câlins, pas trop long parfois, mais s'il me voit ou s'il est à côté de moi, je vois son regard qui pétille et j'ai droit à plein de sourires.
La nuit, quand il se réveille, si je lui touche la main cela lui suffit quelques fois.




Et pourtant, je ne suis pas très tactile.
Je ne supporte pas les gens qui me parlent en mettant leur main sur mon bras, ou sur mon épaule.
Je n'ai jamais laissé quelqu'un toucher mon ventre pendant mes grossesses (hormis le papa et la grande sœur bien sûr).
Mais mes enfants, c'est différent.
Et heureusement, parce que si j'ai parfois besoin de câlin là tout de suite maintenant, c'est pareil de leur côté.

D'ailleurs, je vous laisse, je vais sniffer du bébé...



2 commentaires:

  1. Oh oui ♥ J'appelle ça mes bouffées d'amour, ça marche encore 10 ans après

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou l'effet que ça fait, c'est magique ;^)

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour vous éviter les formulaires interminables mais n'hésitez pas à laisser un mot (ou plusieurs) ^-^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...