C'est par ici !!






lundi 29 août 2016

Préparatifs de rentrée !!

La rentrée approche à grands pas, je la vois, elle se profile à l'horizon.
Bon, honnêtement, je ne l'affronte pas de gaieté de coeur et elle m'inquiète un peu, mais comme chaque année, ce n'est qu'un mauvais moment à passer.




Et pour qu'elle passe plus vite, quoi de mieux que de se faire une petite virée shopping ?
J'ai plusieurs petits trucs à acheter pour l'automne.
Des choses dont on a besoin parce que ma minette grandit, des choses dont j'ai envie pour mieux passer ce moment difficile, et des trucs pour se faire plaisir !!








Pour cette rentrée, on a donc besoin (oui, besoin, parfaitement) de : 
- un nouveau maillot de bain pour mademoiselle
Je suis cette fille qui s'aperçoit que le maillot de sa fille (du 12 mois qu'elle mettait toujours) et devenue trop petit à la fin de l'été, quand il n'y en a plus dans les magasins... Ce petit maillot adidas  (1) me plait bien, c'est presque le même que le mien. Ou ce Petit Bateau (2)

- des chaussures pour l'hiver. 
Les bottes de mademoiselle sont trop petites. Il lui en faudrait de nouvelles pour affronter la pluie. J'aime beaucoup ces deux modèles Aigle Liberty (3 et 4) mais j'aime aussi les modèles avec des étoiles qui changent de couleur. 
Et pour les jours sans pluie, je rêve de lui voir des Aster aux pieds, celles avec la petite fleur découpée (5). 

- une nouvelle robe (6) et un joli sac à dos (9). 
Je me suis encore égarée sur le site de Zara... 

- une pochette pour ranger la trousse à pharmacie. 
Quand on a une demoiselle qui tombe souvent, il faut prévoir. 
Un jour, je vous parlerai de cet équipement que nous avons toujours sur nous. 
Et cette pochette Lässig serait parfaite pour tout ranger ! (7)

- Un réveil pour savoir à quelle heure on peut se lever ! 
Le matin ne pose pas de problème chez nous, c'est plutôt pour la sieste de l'après-midi. 
On essaie d'instaurer un temps calme pour la remplacer (elle s'est enfuit cet été) mais avec ce réveil (8), ma minette saurait qu'elle doit rester couchée. 

- une jolie valisette pour ranger son goûter. 
De temps en temps, on sort, et cette valisette Mouk (10) serait parfaite pour mettre les affaires de ma minette (ou mon déjeuner :D )

- des livres d'activité pour s'occuper quand j'aurais repris le travail. 
Vous l'aurez compris, Mouk est un incontournable à la maison ! J'ai repéré ces deux livres d'activités super jolis (11) et on adore aussi ces livres plastifiés où on peut écrire et effacer de chez Usborne (12). 
Et chez Hema, il y a des marqueurs effaçables de toutes les couleurs (13) ! Parfaits pour ces livres ! 

- Et pour reprendre le train, du son dans mes oreilles. 
J'ai craqué ces derniers temps pour Feu ! Chatterton (14) que j'écoute en boucle. 
Ce sera parfait pour feuilleter le catalogue Ikéa (15) qui vient d'arriver :) 


Bon, je ne sais pas si cela me permettra d'être plus enthousiaste le jour de la rentrée dans une semaine (😱) mais en tout cas, je vais essayer !! 










vendredi 26 août 2016

29 mois !! 👧 👒

Ma belle, ma grande, ma toute jolie…

Aujourd’hui, mon tout petit bébé a 29 mois !
Ces deux mois d’été collée à sa maman (au sens propre certains jours…) lui auront permis de grandir bien plus que les 6 précédents.
Elle dit "ze suis une petite fille moi, ze suis pas un bébé". 
Elle a pris 5 cm, 200 grammes (elle pesait le même poids depuis 9 ou 10 mois), mais elle a surtout pris de l’assurance et s’est lancée dans plein de nouvelles activités qui devait lui faire un peu peur jusqu’ici.
(ce qui signifie qu’elle tombe aussi beaucoup)




Elle s’est ainsi lancée sur sa draisienne, alors qu’elle la regardait de loin depuis 5 mois, et le lendemain, elle est partie seule sur sa trottinette.
Elle a acceptée les bouées aux bras à la piscine et « nage » seule.
Elle a changé de lit et j’ai pu démonter son petit lit à barreau.
Elle dort avec une veilleuse pour les réveils nocturnes, et s’endort la porte ouverte.
Elle a deux doudous : Doudou et « poupée Corolle qui sent la vanille » et qui n’a pas d’autre nom, parce que faut pas déconner, la vie est déjà bien assez compliquée !


Ce n'est pas son lit, c'est son canapé ^-^


C’est une vraie pipelette, mais que lorsque nous sommes en famille.
Quand il y a du monde, elle parle comme un bébé et va se cacher. 
Le reste du temps, elle parle couramment, avec quelques petits défauts de prononciations adorables comme pour les j et les s.
Elle dit « un waout » (un yaourt), mais c’est le seul mot qu’elle ne prononce pas correctement.
Pour le reste, il n’y a que quelques fautes d’accord verbale (l’infinitif irrégulier, cette plaie).
Elle dit des choses comme « c’est drôlement joli par ici » ou « tu as vu comme c’est joli ? ».
L’autre jour, je lui dit « tu me dis si tu as des doutes ? » et elle me répond « moi j’ai pas fait des doutes hein ».
Elle demande tout le temps « c’est quoi qui fait du bruit ? » ou « tu peux me t’aider » et quand son papa va la chercher après la sieste et qu’elle n’a pas dormi, elle dit que c’est de ma faute et que je l’ai réveillé…
Elle sait aussi que certains mots sont des gros mots et elle les répète en général en disant « papa il a dit me-de » mais hier, elle a répété pendant une heure « z’en ai rien à foutre » !!




Elle range ses affaires et quand elle a finit de jouer à un jeu, elle le range pour en sortir un autre… jusqu’au moment où elle craque et sort tout !!
Elle aime vivre dehors et à poil.
Aller voir les canards, les chevaux, les moutons fait son bonheur bien plus que n’importe quoi d’autre (mais moins que la piscine ou la mer).

Elle sait compter jusqu’à 14, connaît presque les jours de la semaines (le lundi est tombé dans une faille spatio-temporelle), connaît une dizaine de couleurs, et beaucoup de parties du corps comme les talons, les poignets, les coudes… et les principales bien sûr.
Elle chante beaucoup, tout le temps, des comptines, des chansons entendues à la radio, elle fredonne.
Elle me lit des histoires (que son papa lui lit le soir) et j'adore ça quand elle me montre les images pour me les raconter.
Elle adore les livres. 
L'après-midi, pendant le temps calme, elle lit dans son lit et elle prend souvent un livre le soir pour s'endormir.  

C’est une petite fille qui a l’air bien dans sa peau et heureuse de vivre.

Et moi, je n’ai pas vu passer ces 29 mois !






mercredi 24 août 2016

J'ai donné mes cheveux !!

Il y a plus de 3 ans, j'ai décidé d'espacer les passages chez le coiffeur.
J'avais les cheveux très courts, mais il poussent vite, ce qui signifie retour à la case coiffeur très fréquent.
Pendant plusieurs années, j'ai eu un coiffeur au top, un qui fait ce qu'il veut et pas ce que vous demandez, mais un qui fait pile ce qu'il vous faut.
Une perle quoi !
Et puis j'ai changé de boulot et de ville.
Au début, je suis allée le voir, faisant 45 minutes de voiture rien que pour lui (Médéric, je sais que rien n'était possible entre nous, mais avec mes cheveux par contre...).




Et j'ai abandonné, errant de coiffeurs malaimables en coiffeurs pas doués.
J'ai finalement laissé tomber.
J'ai retrouvé un petit carré qui devenait de plus en plus long, je suis tombé enceinte, j'ai bénis mes cheveux qui s'attachaient quand j'étais à l'hopital, et puis ma fille est arrivée et je n'avais pas envie d'aller chez le coiffeur.

Résultat : des cheveux beaucoup trop long ! 

ça ressemblait un peu à ça mais à la taille

Depuis au moins un an je voulais les couper.
L'été dernier, j'ai laissé filer les journées et je n'ai pas pris rendez-vous et puis l'hiver, j'avais toujours mieux à faire.
Mais j'avais aussi une grosse envie : donner mes cheveux ! 




Comme ces indiennes qui vont au temple pour faire don de leurs cheveux, je chérissais les miens en attendant le bon moment.

Et surtout, j'attendais de trouver un coiffeur qui me permette de le faire ! 

Dans ma campagne, il n'y en avait pas l'an dernier.
Et puis la Mite Orange a publié un article où elle parlait du don des cheveux de sa fille (qu'elle avait malencontreusement coupé un peu trop).
J'ai regardé à nouveau sur le site Solid'hair et là, bingo, un coiffeur près de chez moi prenait mes cheveux en charge !!




Bon, j'ai encore attendu, hésitant un peu, mais de toute façon, je ne faisais pas de coiffure compliquée, pas de tresse, et la plupart du temps, ils restaient attachés en chignon.
Et je ne vous parle pas de la demi-heure (au bas mot) pour les dêméler !

Et j'ai pris rendez-vous... 

Le stress !
Un nouveau coiffeur, changer de tête, laisser ma minette trois heures toute seule avec papa alors que je ne l'ai pas laissé depuis un mois et demi (elle voulait aller chez le coiffeur aussi...), la chaleur...
Bon, j'y suis quand même arrivé !

Et hop ! 
Une heure chez le coiffeur et...
 C'est coupé ! 




Si cela vous tente, vous trouverez toutes les informations sur le site de l'association Solid'hair
Il faut avoir plus de 20 cm de cheveux à couper (pensez aussi à avoir encore de la longueur pour la coupe) et ce n'est pas obligatoire de trouver un coiffeur près de chez vous. 
Vous pouvez le faire chez n'importe quel coiffeur (voyez comme je procrastinais...) et garder vos cheveux pour les envoyer vous-même. 
Si vous avez les cheveux courts, ils prennent aussi les dons. 
Les cheveux sont vendus aux perruquiers et l'argent permet à des personnes victimes du cancer de disposer de 300 euros pour se payer une perruque ou un bandeau. 


C'est bien peu de choses d'avoir donné mes cheveux, et j'ai beaucoup pensé à ma meilleure amie qui avait eu un cancer quand nous avions 19 ans, à belle-maman, à Melo, et à d'autres encore.

Un peu de solidarité fait toujours du bien, et surtout quand le coiffeur fait exactement ce que je lui demande en me coiffant ensuite 😄 !


Et la relève est assurée 😜






vendredi 19 août 2016

La journée sans conflit ⚡⚡

Depuis quelques temps, on passe des journées difficiles à la maison.
On ne part pas en vacances cette année.
Ce n'est pas un vrai choix mais cela ne nous dérange pas.
Et puis j'ai plusieurs tâches à terminer pour le boulot et j'avais espéré pouvoir en faire une bonne partie pendant ces deux mois à la cool à la maison.
Mais finalement, le "cool" n'était qu'un rêve inaccessible. 
Une petite fille qui a un peu plus de 2 ans bouge, ne fait plus la sieste parfois et peut se montrer très très pot de colle.
J'ai ce modèle à la maison, un modèle qui demande des câlins, qui veut toujours être sur les genoux, qui ne laissent pas une minute de libre.




Je me dis souvent que dans quelques années, je regretterai cette période et que j'ai tort de ne pas lui accorder tout mon temps.
Mais je vois justement ce temps filer, la rentrée approcher et ma liste de choses à faire ne descend pas.
Cela me stresse et je deviens hystérique.
Je lui crie dessus, je m'énerve, elle aussi, et elle réclame encore plus d'attention.




Ce matin, je me suis dit que ce n'était plus possible.
Je suis épuisée, je n'ai plus de voix et de toute façon, je n'avance pas plus.

J'ai donc décrété que nous allions passer une "journée sans conflit" !! 

J'ai mis mon réveil plus tôt pour déjeuner tranquille et me réveiller complètement avant d'affronter ma tornade et puis quand elle s'est levée (plus tôt que d'habitude, elle a dû sentir que j'étais debout), on a fait plein de trucs.
On est allé au marché, on a rangé les courses en rentrant, on a fait à manger...
J'ai eu droit à une heure de tranquillité à l'heure de la sieste (un temps calme chez nous) et SANS bêtise !!
C'est exceptionnel !

Et puis elle m'a rejoint dans le bureau et a joué calmement sans me harceler en permanence !
Je ne sais pas si cela va pouvoir se reproduire dans les jours à venir, mais je suis nettement moins épuisée ce soir.
Je n'ai pas travaillé davantage, mais j'ai pu faire plein de petits trucs que je ne peux même pas faire d'habitude.
J'ai l'impression de souffler un peu.




Il faut se forcer, je ne vais pas vous mentir, ce n'est pas le comportement "naturel" dans notre système éducatif où on a tendance à plutôt forcer les enfants à obéir.
En soufflant fort à chaque fois qu'on a l'impression qu'on va s'énerver, ça peut aider (ou en changeant de pièce quand c'est trop dur), ou en relisant encore et encore des bouquins de psychologie positive, mais ça, ça ne marchait plus chez moi.
La possibilité de rester dehors dans le jardin est un avantage aussi, bien qu'aujourd'hui, on n'en ait pas eu besoin.
Mais dans tous les cas, ne pas être épuisé soi-même permet d'éviter l'escalade.
Demain, je vais essayer en plus de pouvoir travailler un petit peu, juste un petit peu.
Je ne sais pas où je vais le caser, mais si on reste calme, ça devrait pouvoir se faire.

Et en attendant, je vais aller préparer le terrain en rouvrant les fichiers qui m'attendent.
Je n'aurai plus qu'à m'y mettre demain matin avant une nouvelle journée sans conflit !!!







lundi 15 août 2016

La stratégie de la forêt ! 🌲🐌 🌳

Ma fille ne fait plus la sieste !!
A 2 ans et 4 mois, elle a décidé que c'était terminé.
Depuis qu'elle a migré vers son grand lit, délaissant définitivement le lit à barreaux (qui attend d'être démonté), elle ne veut plus dormir.
Elle se relève, se promène dans les pièces du 1er étage, vide sa bibliothèque et fait parfois de grosses bêtises bien que le terrain soit balisé (mais elle trouve toujours des trucs).




Du coup, je perds mes 2 heures de tranquillité par jour, ces deux heures si importantes pour une maman, ces deux heures où on peut souffler, ne plus penser qu'à une chose à la fois, cesser d'être aux aguets, de devoir répondre à toutes les questions qui fusent (et chez nous ça fuse pas mal), de devoir intervenir en cas de bêtise, de devoir demander de ranger un peu, de refuser de jouer parce qu'on fait autre chose, de supporter 12 kg sur les genoux...
J'ai essayé de mettre tout simplement ma fille dans le jardin, mais depuis quelques jours, le soleil est revenu et il fait beaucoup trop chaud en plein soleil.
(j'ai égaré mon parasol dans ma maison... )




Mais il y a deux semaines, j'ai eu une idée.
Alors qu'il ne faisait pas beau depuis plusieurs jours, je voyais que ma minette avait besoin de sortir.
Le soleil étant revenu, je l'ai mise dans la voiture, j'ai ressorti mon sac à dos d'ado, j'y ai mis de l'eau, mon téléphone, une petite trousse à pharmacie (on est très maladroites toutes les deux), des biscuits, une petite écharpe de portage et ZOU !!




On a marché 1h30 et au retour, à peine posée dans son siège auto, le miracle a opéré !!
Bon, honnêtement, on n'est pas allé bien loin, mais ce n'est pas l'essentiel.
Avec ses petites jambes, elle ne marche pas vite, et les distances parcourues sont minimes (je m'en aperçois surtout quand je fais le retour avec elle dans l'écharpe).
Néanmoins, cela nous sort toutes les deux, et cela lui fait du bien autant qu'à moi.




Bah oui, parce qu'il faut bien que je l'avoue, le sport et moi, on est un peu fâché.
Adolescente, j'étais très sportive et je m'entrainais beaucoup (attaquante au volley, ça demande de la pratique).
Et puis j'ai fait du tennis et mon genou a cédé.
Alors j'ai fait du golf 3 années et j'ai adoré.
Malheureusement, depuis que je travaille à Paris, le sport se résume à descendre plus tôt du bus et a traversé le jardin des Tuileries à pied.
C'est sympa, mais pas franchement intensif.
J'ai bien un vélo d'appartement, acheté juste avant d'être enceinte, et donc très rapidement abandonné.
Je l'ai déblayé ce mois-ci, j'ai bon espoir de le dépoussiérer cet hiver (il servait à ranger mes sacs...).




Je ne serai jamais une grande sportive, mais bouger fait du bien.
Cela vide le cerveau, on ne pense plus à rien d'autre, et dans la forêt, nous, on s'éclate.
D'ailleurs, j'ai pensé aujourd'hui à plein de petits jeux qu'il va falloir que je prépare pour les prochaines sorties.
Je vous dirai ça :^)
Et l'an prochain, on fera du géocaching, j'ai hâte !

Et puis on a tous un bout de forêt pas loin de chez nous, ce n'est pas compliqué.



Alors bonne balade en forêt !! 


Sur une idée de Desperate Couch Potatoe



samedi 13 août 2016

Aller au musée avec un enfant (tout petit ou un peu moins petit)

Quand j'étais enceinte, j'ai pris le temps d'aller au musée pour voir une expo sur Frida Kahlo.
J'avais trouvé ça très chouette (l'expo, pas l'expo enceinte) et j'avais espéré que ma minette aimerait aussi les musées et les expos.
Depuis qu'elle est née, j'attendais une chouette expo pour l'emmener et lui faire découvrir ces endroits si étranges, où on ne peut pas crier, pas toucher à tout, où on doit regarder des trucs encadrés sans les toucher et faire attention à tout.


©LePoint


Evidemment, il y a une solution simple pour aller voir des expos : ne pas emmener ses enfants.
On est peinard, on peut prendre son temps, tout regarder tranquillement.
Mais j'ai envie de l'initier au plaisir de la contemplation, de la découverte, du partage aussi quand on va voir une expo en famille.

Et puis dans une autre vie, j'étais guide conférencière et j'ai fait visiter des expos, des monuments, une ville à des dizaines d'enfants (oui, oui, je ressemblais parfois à la dame sur la photo).
Je me suis donc dit qu'un petit billet pour vous donner mes "trucs" de guide, ça pourrait être pas mal.
Et ça a bien marché chez nous ^-^


©?

Voici quelques règles de base pour commencer :

  • choisir une expo accessible pour les enfants et pas trop fréquentée à ce moment là. 

Bah oui, si vous allez voir des toiles de Klein, ça ne vas pas être évident pour un tout petit petit.
Il est préférable de choisir des oeuvres figuratives, où l'enfant pourra trouver des choses qu'il connait et reconnait, mais l'abstrait peut aussi être sympa si vous connaissez un peu et laissez l'imagination de toute la famille s'envoler.
Si c'est une expo thématique sur quelque chose qu'il aime, c'est encore mieux.


Petit musée, petite expo, toiles très colorées : excellent choix !


  • être reposé et choisir un moment de la journée où l'enfant l'est aussi. 

Votre enfant va être pénible à un moment, c'est obligé.
On avait de la route pour aller jusqu'à Giverny et cela a permis à ma minette de dormir.
Et puis l'expo, c'est forcément un peu long, un peu barbant pour l'enfant alors pensez à des pauses s'il y a beaucoup de salles.
Dans l'expo que nous avons vu, il y avait un "coin pour les petits" avec des crayons et des feuilles.
Elle a adoré et a pu faire autre chose pendant 10 minutes avant qu'on y retourne.
Ce n'est sans doute pas possible de prendre des crayons dans toutes les expos, mais j'ai souvent vu des enfants dessiner devant les tableaux en s'en inspirant (ou pas) et à partir de 5-6 ans, ça marche super bien.
Parfois, il y a aussi des livres jeux qui sont prévus.




  • Prenez Doudou, un goûter et de l'eau. 

Chez nous, Doudou reste dans la voiture normalement.
Mais là, je savais qu'il y aurait des moments tendus alors on l'a pris et on a bien fait.
Pour le goûter, ce sera l'occasion de faire une pause réconfortante, même si parfois, dans certains musées, c'est interdit, je le sais.

  • Prenez un moyen de portage. 

La poussette, c'est un peu encombrant et parfois, certains musées vous demanderont de la laisser au vestiaire.
Par contre, un sling ou une écharpe du même genre est parfaite pour le tout petit qui fatigue et se couche par terre.
Cela soulage vos bras aussi.

  • Y aller à deux 

Si vous voulez voir un peu l'expo quand même et vous reposer nerveusement, il vaut mieux y aller à deux adultes.
Si votre petit craque, on échange, on le confie à la personne qui vous accompagne et vous pouvez poursuivre la visite avant d'échanger à nouveau.
A un moment, ma fille avait décidé de jouer dans les marches.
Papa a pris le relais et j'ai fait la salle suivante toute seule avant de refaire un échange.



  • Ne pas dépasser 30 à 45 minutes dans le musée

...sous peine de dégouter toute la famille.
Si la visite est trop longue, il n'y aura rien à faire, votre enfant va craquer.
Choisissez plutôt une petite expo pour la santé mentale de tout le monde.
Il ne faut quand même pas demander à un enfant plus qu'il ne peut faire.

  • si c'est possible, laissez l'enfant courir partout en sortant du musée. 

Au musée des impressionnistes, je savais qu'il y avait un grand jardin.
En sortant, on est passé par la boutique avec ma maman et ma minette n'en pouvait plus, même si on lui a offert un joli livre.
Dès qu'on est sorti, elle est allée courir dans les fleurs et dans le pré au bout du musée et on ne pouvait plus l'arrêter !
On sentait vraiment que ça lui faisait du bien, malgré la pluie qui s'est abattue sur nous.
On a pris le goûter tranquillement ensuite et on est parti faire une grande promenade.





Ensuite, il va falloir bosser pendant la visite !

Pas question de regarder tranquillement vos tableaux avec votre audioguide (d'ailleurs oubliez le, vous économiserez 5 euros).
Je vous conseille de préparer un peu si vous ne connaissez pas le peintre, de regarder sur Internet de quoi ça parle.
Les enfants aiment beaucoup en général qu'on leur raconte la vie du peintre, où il habitait, qui sont les gens sur le tableau si on le sait (souvent, les impressionnistes peignaient leur famille).
Pendant la visite, votre rôle sera d'attirer l'attention de votre enfant en regardant les tableaux avec lui.
On peut choisir plusieurs façons de faire et les alterner.

Vous pouvez :
  • lui demander de nommer les objets représentés
  • lui demander d'imaginer ce que font les personnages, comment ils s'appellent, qui ils sont... 
  • lui demander quel est son tableau préféré
  • essayer de lui faire comprendre le principe du tableau (comme dans celui qui est ci-dessous où le peintre place le spectateur dans le bateau avec le canotier. Une dame a dit "oh, c'est vrai !")
  • lui faire nommer les couleurs
  • quand il y a des dessins préparatoires ou plusieurs versions, lui faire retrouver les morceaux dessinés ou les différences
  • lui proposer de dessiner le tableau si vous avez ce qu'il faut
  • lui expliquer des choses sur la fabrication (pour l'impressionnisme, on voit bien l'épaisseur du coup de pinceau)
  • ne jamais lui imposer votre vision des choses. Si vous trouvez cela beau, ce n'est pas forcément son avis
  •  ...


En fonction de l'âge et de l'intérêt de l'enfant, on pourra aussi prévoir un quizz, imprimer des tableaux et les retrouver dans les salles, faire un vrai/faux, un jeu des différences, un jeu de piste...
S'il est plus grand, on peut anticiper la visite en lui montrant des tableaux, lui raconter la vie de l'artiste. 
Il reconnaitra ainsi plus facilement ce qu'il a déjà vu et ce sera amusant de reconnaitre les oeuvres dans le musée. 


Si je résume, il faut que votre petit soit actif face aux tableaux ! 

Plus il fait de choses, plus il est attentif longtemps. 
Et plus vous alternez, plus il aura envie de découvrir ce que vous lui réservez.

N'hésitez pas à partager en commentaire vos trucs à vous :)



Bonne visite !!!



Pendant que j'écris ce billet, ma minette regarde par dessus mon épaule et décrit les tableaux que j'y ai mis. 
Elle a reconnu tout ceux qu'elle a vu au musée et nous en reparle encore un mois après ^-^









mercredi 10 août 2016

Mon gâteau d'anniversaire { tuto crochet }

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire !
Comme ma minette chante tout le temps "joyeux anniversaire", j'ai eu envie de lui faire un gros gâteau tout joufflu avec des bougies pour organiser l'anniversaire de Doudou tous les jours.
Et du coup, voilà le tuto si cela vous tente aussi.




On trouve pas mal de tutos sur Ravelry ou sur les différents sites de crochet.
J'avais trouvé celui-ci qui me plaisait beaucoup, mais il était tout petit.
Il y a aussi ceux qui ont des parts de gâteau qu'on peut séparer.
Ce sera pour plus tard.
Pour cette fois, j'ai fait simple mais efficace.

Alors à vos crochets !!





Fond du gâteau : 

- Fil marron, ou "praline" comme ici (phil coton 4 de chez Phildar) et une autre couleur pour la couche de crème.
- crochet n°4
- un marqueur ou une épingle de nourrice

Pour le fond plat : 
1: 6 ms dans un anneau magique 
2: 2 ms dans chaque maille (12)
3 : [1 ms, 2 ms] répété 6 fois (18)
4 : [1 ms *2 , 2 ms] répété 6 fois (24)
5 :[1 ms *3, 2 ms] répété 6 fois (36)
6 :[1 ms *4, 2 ms] répété 6 fois (42)
7 : [1 ms *5, 2 ms] répété 6 fois (48)
8 : [1 ms *6, 2 ms] répété 6 fois (54)
9 : [1 ms *7, 2 ms] répété 6 fois (60)
10 : [1 ms *8, 2 ms] répété 6 fois (66)
11 : [1 ms *9, 2 ms] répété 6 fois (72)

Crocheter le rang 12 sur la maille arrière si vous souhaitez un effet de cassure entre le fond et les côtés.
Si vous voulez plus de rondeurs, prenez les deux fils.

Coté du fond :
12 : 1 ms dans chaque maille 
13 - 17 : 1 ms dans chaque ms (je place toujours 2 ou 3 diminutions aléatoirement pour avoir un effet plus régulier)
Changer de couleur 
18-20 : 1 ms dans chaque maille
Changer de couleur
21-25 : 1 ms dans chaque maille
Arrêter le fil





Dessus du gâteau : 

- Fil blanc (Phil coton 4 Phildar)
- Fils de couleur (ici jaune, anis, orange clair)
- crochet 4
- Aiguille à laine

1: 5 ms dans un anneau magique 
2 : 2 ms dans chaque maille (10)
3 : [1 ms, 2 ms] répété 5 fois (15)
4 : [1 ms *2, 2 ms] répété 5 fois (20)
5 : [1 ms *3, 2 ms] répété 5 fois (25)
6 : [1 ms *4, 2 ms] répété 5 fois (30)
7 : [1 ms *5, 2 ms] répété 5 fois (35)
8 : [1 ms *6, 2 ms] répété 5 fois (40)
9 : [1 ms *7, 2 ms] répété 5 fois (45)
10 : [1 ms *8, 2 ms] répété 5 fois (50)
11 : [1 ms *9, 2 ms] répété 5 fois (55)
12 : [1 ms *10, 2 ms] répété 5 fois (60)
13 : [14 ms, 2 ms] répété 4 fois (64)
14-17 : 1 ms dans chaque maille




Les "coulures" autour du gâteau : 

- Coulure simple en vague (première photo à gauche) : 
1 ms, 1 1/2 b, 1 b, 1 db, 1 b, 1 1/2 b, 1 ms (7 mailles)

- Coulure qui descend  :
1 ms, 6 mailles en l'air, 3 ms dans la maille finale, 1 ms dans chaque maille de la chainette (retour), 1 ms (2 mailles)

- Coulure asymétrique (photo du bas) :
1 ms, 1 1/2 b *2, 1 b *2, 1 db *2, 1 tb, 1 b, 1/2 b, 1 ms (11 mailles)
- coulure qui descend
- coulure asymétrique dans l'autre sens :
1 ms, 1 1/2 b, 1 b, 1 db, 1 tb, 1 db *2, 1 b *2, 1 1/2b *2, 1ms

et on poursuit en alternant les motifs...

Si vous n'avez pas le bon nombre de mailles, ajoutez des mailles serrées entre les coulures.




Avec une aiguille à laine, broder les petits vermicelles sur le dessus du gâteau.
On peut mettre beaucoup de couleurs mais c'est plus joli si vous restez dans la même gamme de couleur (vive ou pastel) et si vous vous contentez de 3 ou 4 couleurs différentes.
Mais on fait comme on veut ^-^





Les bougies : 

- Fil de couleur pour le corps de la bougie (ici natura DMC)
- fil jaune et éventuellement doré crochetés ensemble
- crochet 3,5
- Aiguille

Faire une chainette de 12 mailles.
1. retourner l'ouvrage et faire 11 ms, 1 maille en l'air pour tourner.
2. 11 ms, 1 maille en l'air pour tourner.
3. 11 ms, passer le fil dans la boucle pour arrêter.
Avec le fil jaune, passer une boucle en haut du rectangle de mailles serrées.
Faire 1 ms, 1 bride, 1 maille en l'air en haut de la bride, 1 bride, arrêter le fil en haut pour faire une pointe.
Passer le fil jaune dans la flamme jusque dans le corps de la bougie pour le cacher en faisant attention à ne pas trop tirer.
Coudre le corps de la bougie en rassemblant les bords avec un fil de la même couleur.




Assembler : 
- coudre les bougies
- mettre de la mousse dans le gâteau
- coudre le dessus sur le dessous à grands points puis reprendre le long des "coulures de crème" *.


* Le système des deux coutures est le plus simple pour assembler car les deux côtés du gâteaux peuvent se détendre différemment avec la mousse à l'intérieur.

** Vous pouvez évidemment faire autant de bougies que nécessaire. Ma fille a un peu plus de 2 ans, les trois bougies s'imposaient donc.



Bon crochet !! 





Ce tutoriel est disponible gratuitement mais je vous demande de citer ce billet si vous le reprenez sur une publication quelle qu'elle soit et de ne pas en faire un usage commercial. 
N'hésitez pas à me signaler s'il y a un souci dans le tuto ou à poser les questions qui vous passent par la tête :^)



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...