C'est par ici !!






vendredi 14 décembre 2018

La grossesse, c'est pas une maladie ! 🤱🤰👨‍👩‍👧‍👦

Ma copine Madame a publié un billet cette semaine à propos de son deuxième trimestre de grossesse pas tout rose et ça m'a donné envie de mettre là des petits souvenirs de mes propres grossesses, de ceux qu'on oublie (et c'est aussi bien) mais auxquels on peut aussi repenser avec bienveillance quelques mois plus tard.
Alors voilà, c'est un peu pour aider les autres à relativiser, pour en discuter si vous voulez, pour garder une trace aussi.



Pour ma première grossesse, j'ai carrément passé plus de deux mois à l'hôpital !
Deux mois tout pile se sont écoulés entre mon arrivée (pour un contrôle tout simple du 6e mois) et mon accouchement, et puis encore trois semaines entre la réa et l'unité kangourou.
J'ai eu des nausées toute ma grossesse, je ne pouvais rien manger (sauf quelques chips et des bonbons mais parfois même ça, ça ne passait pas !), j'ai à peine pris 5 kilos et comme j'en avais perdu 12...
(mais ne m'enviez pas, j'en ai pris plein pendant l'allaitement, et je suis seulement en train de les perdre !).
J'avais mal aux jambes, les bas de contention étaient mes amis (et le sont toujours) mais n'étaient même pas efficaces.
J'avais une pubalgie et des douleurs lombaires ++ suite à une chute dans mes escaliers un peu avant ma grossesse.
J'ai aussi eu une dent détruite et de nouvelles varices.
Par contre, j'ai découvert quelques mois plus tard que je n'avais plus d'engelures l'hiver !




Pour ma deuxième grossesse (en fait la 6e mais on passera sur les autres où mes dents ont chaque fois souffert), pendant les trois premiers mois, j'ai fait des hémorragies dès que je marchais plus de 5 minutes, je ne pouvais pas me lever tellement j'avais des nausées violentes et j'ai perdu 11 kilos !
Mon ostéo a soigné ma pubalgie (c'est une magicienne) et ça, au moins, j'y ai échappé.
J'ai aussi eu beaucoup moins de nausées les mois suivants, ce qui a rendu la grossesse beaucoup plus agréable, il faut bien le dire.
Mais je n'ai pas échappé à l'anémie en fer (logique en même temps), aux varices, à l'impossibilité de conduire plus de 10 minutes vu que j'avais peur de tomber dans les pommes comme dans les premières semaines (bonjour toute la famille à la maternité pour les visites).
Et puis les insomnies, la grosse fatigue des mois 4, 5 et 6, le retour de l'énergie ensuite mais le gros ventre qui empêche de faire plein de choses.

On dit souvent aux femmes enceintes (les femmes aussi d'ailleurs) que la grossesse n'est pas une maladie, mais ce n'est pas un état habituel quand même.
On devrait être un peu plus tolérant face à ce moment d'une vie en suspens, à ce temps consacré à la fabrication d'un nouveau petit humain.
C'est tout de même le travail le plus beau que l'on puisse accomplir et il n'est pas toujours facile.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour vous éviter les formulaires interminables mais n'hésitez pas à laisser un mot (ou plusieurs) ^-^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...